Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?
Grandir

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

Les vacances sont bien entamées, et vous vous projetez déjà sur la rentrée. Scolaire évidemment, mais en pensant aussi aux activités extra-scolaires. Pour sa santé et son plaisir, pour son développement et accompagner sa croissance… Quel sport privilégier pour votre enfant ?

 

De nombreux loisirs sportifs sont possibles, en tenant compte de son tempérament, de ses goûts, de ses envies, quel que soit son sexe ou son âge… Sans oublier vos propres disponibilités ! La liste des sports est longue et le choix vaste.

 

Pour vous aider à accompagner au mieux votre enfant dans ses nouvelles aventures, voici les conseils avisés de parents sportifs, par catégories d’âges. Des baby-sports aux sports collectifs, les bienfaits des activités physiques n’auront plus de secret pour vous !

 

Un article rédigé par Claire Magdonnal. Un grand merci 🙏

 

⋆ ⋆ ⋆

 

Des activités d’éveil et de découverte pour les 0-7 ans 

 

 

Quel sport pour les moins de 3 ans ?

 

 

Quel sport pour bébé ? À première vue, votre petit(e) est trop jeune pour découvrir les joies du sport. Mais ce n’est pas tout à fait vrai… Des activités douces peuvent vous permettre de partager des moments ludiques avec lui, dès 2 mois. Et elles ont l’avantage de pouvoir se pratiquer en famille !

 

 

  • le baby-yoga : avec cette activité d’éveil par excellence, votre tout petit affinera ses sens tout en renforçant le lien avec ses parents. Les bienfaits seront nombreux tant au niveau de sa socialisation que de sa coordination. Et si vous souhaitez poursuivre la pratique en famille à la maison, suivez le guide !

 

  • l’éveil aquatique : inscrire votre enfant aux « bébés nageurs » n’a pas pour objectif de lui apprendre à nager, mais surtout de développer son éveil sensoriel. Dans cet environnement à la fois connu (n’oublions pas qu’il vient de passer 9 mois dans le ventre de maman !) mais aussi nouveau, il gagnera progressivement en autonomie tout en s’amusant.

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ? Eveil aquatique

 

  • la baby-gym : dès 15 mois, la Fédération Française de Gym accueille votre enfant, fille ou garçon, pour l’accompagner dans la découverte de son corps et de son développement corporel. Dans un lieu équipé spécialement pour sa sécurité, les éducateurs l’accompagneront, avec ou sans vous, dans ses apprentissages.

 

  • De manière générale, tous les baby-sports à partir de 2-3 ans : en fonction des équipements et des capacités d’accueil des clubs près de chez vous. On vous recommandera en particulier ceux qui vont permettre de développer l’éveil et la motricité de votre enfant. Il va ainsi progressivement mettre en place des automatismes qui lui permettront d’être plus à l’aise au quotidien. 

 

 

Au final, peu importe réellement l’activité de votre petit bout avant 3 ans. Ce qui compte, c’est avant tout de le faire bouger et de lui faire prendre de bonnes habitudes. Un enfant qui pratique des activités sportives et qui aime découvrir le monde qui l’entoure deviendra un adulte actif. Cela entraînera un impact positif sur ses habitudes de vie et sa santé. Il existe par ailleurs de nombreuses activités qui permettent de faire ensemble du sport en famille à la maison.

 

Quel sport pour mon enfant handicapé ? Si votre enfant est porteur d’un handicap et veut pratiquer un sport, le Ministère des sports a créé un site internet spécialisé. Il référencie les structures sportives handisports qui peuvent accueillir les sportifs et futurs sportifs, quelles que soient leurs difficultés et leur âge : https://www.handiguide.sports.gouv.fr/ 

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ? Handisport

 

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

 

Faire du sport de 3 à 7 ans

 

 

À partir de 3 ans, c’est le temps de la découverte. De soi évidemment, mais aussi de son environnement et des autres. Les enfants – filles et garçons – testent, expérimentent, s’initient, sociabilisent, développent leur habileté, leur force, leur coordination, leur équilibre… Tout un monde de connaissances s’ouvre devant eux ! À vous de les accompagner au mieux en fonction de vos moyens (clubs à proximité, disponibilités, locomotion…) et de leurs appétences.

 

Respecter des règles strictes peut être encore compliqué, autant les laisser s’exprimer librement. Un grand nombre de sports proposent des cours de découverte, plutôt orientés vers la motricité, les repères dans l’espace, la vie en groupe, l’équilibre, la souplesse etc. 

 

  • Si votre enfant a testé les activités réservées aux tout-petits citées plus haut, il peut tout à fait s’y épanouir et souhaiter poursuivre dans cette voie. Même si cela implique probablement de continuer sans vous !

 

  • À partir de 3 ans, votre petite fille ou votre petit garçon pourra s’initier facilement au judo et à l’ensemble des arts martiaux (et ils sont choux avec leurs petits kimonos !), la baby-gym, la danse, l’équitation, la natation, l’athlétisme…

 

  • À partir de 4 ans, on peut leur proposer le patinage artistique, le tennis de table et le tennis, le ski…

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ? Arts martiaux

 

Les clubs qui proposent des activités à ces âges ont beaucoup progressé depuis quelques années sur le matériel mis à disposition de nos enfants. Les accessoires sont véritablement adaptés aux plus jeunes et leur permettent des maniements plus aisés et sécurisés. 

 

Autre conseil : ne pas tenir compte du sexe de votre enfant mais bel et bien de son caractère et de ses envies. Tout est permis aujourd’hui ! Toutes les structures sont capables d’accueillir et de faire s’épanouir dans les meilleures conditions garçons et filles, quelle que soit la discipline.

 

Enfin, si votre sportif en herbe papillonne et veut changer de pratique à chaque rentrée, ne vous inquiétez pas ! À partir du moment où il comprend qu’une licence l’engage pour une saison (le club met à disposition des entraîneurs, et vous, vous payez !), il doit rester libre de tester d’autres sports. Son objectif principal est de prendre du plaisir.

 

 

Quel sport pour mon enfant qui grandit après 7 ans ?

 

Au-delà de 7-8 ans, les enfants savent davantage ce qu’ils veulent. Ils seront probablement encouragés (surtout les plus sportifs) par leurs encadrants à entrer dans une logique de compétition. Cela leur permettra de tester les matchs, les courses et autres passages de ceinture. Il faut toutefois garder en tête que le choix leur revient et qu’ils peuvent changer d’avis en cours de route. 

 

Votre sportif en herbe pourra pratiquer une activité individuelle et/ou collective, en fonction de ses envies et de son emploi du temps.

 

Les activités physiques et sportives pratiquées au collège (à partir de 12 ans) peuvent également leur faire découvrir de nouvelles disciplines. Enfin, rien de mieux que de se rendre à l’entraînement en compagnie d’un copain ou une copine pour se motiver !

 

    

Les sports individuels

 

 

La très grande majorité des sports individuels seront désormais accessibles à votre enfant. Nous en proposons ici une liste non exhaustive, à adapter toujours en fonction des critères de votre enfant, et répertoriés par disciplines. 

 

 

  • Les sports de combat : boxe française, boxe anglaise, lutte, self-défense, escrime… Variés, ils permettent de développer sa confiance en soi et sa souplesse, et d’apprendre à se défendre dans le respect de ses adversaires. 

 

  • Les arts martiaux : aïkido, karaté, judo, taekwondo, krav-maga, jujitsu… Au-delà des habiletés physiques et techniques, tous enseignent la discipline et un savoir-vivre qui accompagnera votre enfant dans tous les aspects de son quotidien.

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

  • L’athlétisme : courses, lancers, sauts… ou tout cela cumulé ! Discipline phare des sports individuels, l’«athlé», largement pratiquée au collège, sollicite la puissance, la rapidité, l’endurance des jeunes sportifs. Elle permet également de développer la confiance en soi et le sens du dépassement.

 

  • La gymnastique et la danse : sports artistiques par excellence, ils accueillent filles et garçons à tous âges. Sollicitant la souplesse, l’endurance et la coordination, ces sports possèdent de multiples déclinaisons pour correspondre à tous les goûts ! 

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

  • Les sports de raquettes : tennis, tennis de table, badminton, squash… Techniques et physiques, ces sports n’entraînent pas de contacts physiques entre les adversaires. Ils permettent en plus de développer des atouts comme l’adresse et la stratégie.

 

  • Les sports d’eau : natation, surf, plongée, bateaux à voile ou à rames… Ils se pratiquent seul ou à plusieurs, sur un plan d’eau (si, si !) et requièrent un certain niveau d’équipements (qui pourront être fournis la plupart du temps par le club). Sang froid, concentration et bonnes capacités physiques seront développés.

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

  • Les sports d’hiver : ski de vitesse ou de fond, saut, curling, luge, raquettes… Le sport en pleine nature propose des disciplines diverses qui permettent aussi de profiter de son environnement. Adrénaline, sens de l’équilibre et de la coordination notamment seront au rendez-vous.

 

  • Autres sports : escalade, pétanque, cheerleading (majorettes), haltérophilie… 

 

 

Les sports collectifs

 

 

C’est une spécialité du sport français (on pensera évidemment aux derniers Jeux Olympiques durant lesquels nos équipes françaises ont brillé dans la plupart des disciplines collectives !). Pratiquer un sport collectif permettra à votre enfant d’apprendre à s’intégrer au sein d’un groupe, de créer des liens sociaux avec des joueurs de son âge, de se motiver. La plupart cumulent le développement de compétences physiques et techniques, complété d’une grande part ludique. Au-delà des sports les plus connus, petit focus sur certains bien souvent moins mis en valeur.

 

 

  • Le volley : moins exposé que la plupart des sports collectifs, le volley (http://www.ffvb.org/) est un sport très complet tant physiquement que techniquement. Présenté comme ludique et “familial”, il est souvent pratiqué au collège sans laisser de très bons souvenirs (qui n’a jamais eu mal aux avants bras en réceptionnant un service ?). Mais le matériel de plus en plus perfectionné permet aujourd’hui de se faire plaisir avec des conditions adaptées à tous les âges ! 

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

  • Le rugby : il bénéficie d’une très grande renommée internationale même si ses règles peuvent parfois sembler quelque peu complexes pour les moins avertis. Requérant des atouts techniques et physiques et un vrai sens de l’engagement, il est présenté comme LE sport de combat collectif. Il se décline en plusieurs versions en fonction du nombre de joueurs sur le terrain (15-13-12-9-7).

 

  • Le hockey sur gazon, sur roller et sur glace : si le premier se joue en chaussures, les suivants demandent une certaine adresse sur les patins. Les règles sont assez simples et sa pratique entraîne une bonne condition physique. Assez peu présent médiatiquement, le hockey n’est pas très développé en France mais il existe sûrement des clubs proches de chez vous.

 

  • Le baseball / softeball : peu connu en France, on voit le plus souvent des parties dans les films américains ou indiens. C’est une discipline qui met particulièrement en valeur l’individuel au sein du collectif. Elle permet de travailler la concentration, la coordination, la prise de décisions.

 

  • Sans oublier évidemment le football, le handball, le basketball… que l’on ne présente plus !

 

Quel sport pour mon enfant à la rentrée ?

 

 

À savoir : le prix des licences varie en fonction des sports et de votre lieu géographique mais des facilités de paiement peuvent probablement être mises en place par le club de votre enfant si vous en faites la demande. 

 

Pour la rentrée 2021, des actions mises en place par le Ministère des sports facilitent la pratique sportive. Le Pass’Sport est une allocation de rentrée sportive qui permettra à certaines familles de bénéficier d’une aide de 50€ suivant certaines conditions.

 

De même, le certificat médical de non-contre indication à la pratique traditionnellement demandé à tous les adhérents en début de saison est désormais supprimé. Il sera remplacé pour les plus jeunes par un questionnaire complété par les parents (sous conditions).

 

 

 

Les associations sportives et handisportives, largement en difficultés depuis la crise sanitaire, vont tout mettre en œuvre pour faciliter la reprise des activités et la convivialité qui va de pair. Nul doute que, si les conditions sanitaires le permettent, un forum ou une journée des associations se déroulera près de chez vous pour présenter leurs actions en direction des enfants et des adultes. Vous pourrez ainsi échanger avec les bénévoles et découvrir ou redécouvrir les clubs près de chez vous. 

 

Et vous, chers parents, quelles sont vos activités sportives préférées ?

 

Crédit photos : Pixabay

 

 

📌 Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard ! 📌

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.