« Mange, Prie, Aime » | Partir à la découverte du Sens de la Vie
Bouquiner,  Littérature adulte

« Mange, Prie, Aime » | Partir à la découverte du Sens de la Vie

 

Lorsqu’elle se retrouve aux prises de questionnements existentiels liés au conformisme que la société occidentale semble vouloir lui imposer, Elizabeth Gilbert, auteur autobiographique du livre « Mange, Prie, Aime » s’interroge face au sens de la vie qu’elle mène. Emplie de besoin d’authenticité et de sens, elle décide de se livrer à un véritable parcours initiatique. Le phénomène « Mange, Prie, Aime » s’est vendu en 8 millions d’exemplaires à travers le monde ! Best-seller international, ce roman, devenu culte, a, tout naturellement, été adapté au cinéma par Ryan Murphy. Choisie pour interpréter l’auteur du livre, Julia Roberts crée l’émotion et l’exploite en retranscrivant à la perfection les moindres ressentis vécus par l’héroïne. D’un genre littéraire à mi-chemin entre journal intime et manuel de développement personnel, cette histoire nous prouve qu’il est possible et toujours temps de trouver le sens de sa vie. 

 

 

Teasing

Liz, trentenaire, journaliste new-yorkaise, mariée, a tout pour être heureuse ! Mais une nuit, elle est réveillée par une profonde tristesse et se heurte à une réalité déstabilisante : en se conformant aux diktats de la société, telle qu’elle la connaît, sa vie n’est qu’illusion.

 

Le modèle de la femme et mère épanouie dans son foyer, elle n’en veut pas ! Face à ce constat, elle entame un divorce éprouvant, puis une nouvelle liaison, malheureusement, toxique, qui la réduit en miettes.

 

Anéantie, une question la hante : quel est le sens de ma vie ?

 

Pour y répondre, elle se résout à partir vers l’inconnu, en quête d’elle-même. Elle décide alors de suivre les prédictions d’un sorcier balinais rencontré lors d’un reportage : partir un an à la découverte des plaisirs culinaires en Italie, de la spiritualité et la rigueur de la méditation en Inde et de l’équilibre et la confiance à travers l’amour à Bali

 

 

Un voyage introspectif autour du monde

Face aux heures les plus sombres de sa vie, Elizabeth Gilbert, surnommée Liz, réalise qu’en ne vivant qu’à travers son mari depuis des années, elle s’est oubliée et complètement perdue. Elle ressent le besoin absolu de prendre le large et de mener une quête identitaire. Chaque étape du voyage sera l’occasion pour elle d’identifier ses conflits intérieurs et de découvrir des leçons de vie profondes lui permettant de se (re)connecter, enfin, à elle-même.

 

 

L’Italie, pays du plaisir

C’est au pays du soleil méditerranéen et de la langue chantante que débute la première étape de son introspection.

 

En Italie, elle va vivre et ressentir la légendaire raison d’être des Italiens : la dolce vita ! Cette vie douce et le plaisir qui en découle nourrissent ses sentiments d’espoir et de bonheur qu’elle avait tant éloignés de sa vie à New York. Elle décide d’apprendre à parler italien, de visiter ce pays aux mille couleurs et bien sûr, de s’adonner aux saveurs et aux plaisirs culinaires qu’offre la péninsule. Elle se fait des amis avec qui elle partage de délicieux moments de complicité, et petit à petit, elle se libère d’un poids invisible : la culpabilité.

 

Ce voyage fut pour elle l’occasion de se défaire de ce sentiment constant en vivant chaque instant avec passion !

 

« Mange, Prie, Aime » | Partir à la découverte du Sens de la Vie

 

L’Inde, pays de la spiritualité

À l’abri d’un ashram, loin de sa vie habituelle, Liz cherche, en Inde, à trouver la spiritualité qui réside en elle pour nettoyer son cœur de ses blessures les plus profondes.

 

Elle passe des journées entières à méditer dans un silence total et dans des postures inconfortables. La pratique est difficile et remue de nombreuses situations conflictuelles auxquelles elle comprend devoir être obligée de faire face afin de pouvoir aller de l’avant.

 

Au côté d’un homme plus âgé qu’elle, venu se réfugier dans cet ashram pour pleurer le décès de sa femme, elle traverse, avec courage, les étapes du deuil : un nécessaire chemin à parcourir pour accepter l’échec de ses relations sentimentales passées. C’est en Inde qu’elle prend conscience qu’elle n’a aucune prise sur le monde extérieur.

 

Elle apprend à accepter de lâcher prise pour ressentir et toucher du bout des doigts cette paix intérieure si espérée.

 

 

Bali, l’île de l’amour

Pour la dernière partie de son voyage, Élizabeth s’envole vers Bali pour rejoindre Ketut, le sorcier balinais qui lui avait prédit son aventure.

 

Auprès de ce guide, elle confirme ses pratiques méditatives et cultive, au quotidien, cet art qui est devenu indispensable à son nouvel équilibre. Ayant pris la route de l’abandon d’elle-même et du pardon, l’île aux Dieux lui réserve le plus inestimable des cadeaux : l’Amour avec un grand « A ».

 

Là-bas, elle rencontre d’abord une mère, Wayan et sa fille, Tutti. Cette famille, pour qui la vie est intraitable, va lui enseigner la résilience face à l’adversité et l’amour d’une mère pour son enfant. En retour, Liz leur offrira un précieux cadeau : la solidarité.

 

Au même moment, se révélant à elle-même, elle rencontre Felipe dont elle tombe éperdument amoureuse. Envahie d’hésitation et de peur, elle finit par s’engager et décide de vivre la vie que Felipe lui propose : une vie d’amour simple, affranchie des schémas traditionnels, sans barrière, où chacun peut s’épanouir librement.

 

Mange prie aime

 

 

{ Lire aussi : Intimidation, un roman de Harlen Coben }

 

 

Les enseignements essentiels à retenir de « Mange, Prie, Aime »

La fabuleuse aventure qu’a vécue Liz nous enseigne des valeurs fondamentales à mettre en pratique si l’on souhaite vivre avec un sentiment de plénitude face à notre condition humaine.

 

En effet, ce qu’elle a vécu est peut-être extraordinaire, mais il n’en reste pas moins que ce qu’elle a appris lors de ce périple est à la portée de tous. Par son côté déculpabilisant, ce roman d’apprentissage fut, pour certains, une totale révélation et remise en question. Avec son œuvre, Élizabeth Gilbert nous offre 6 grands enseignements à retenir et à mettre en pratique dans notre vie quotidienne :

 

  1. écouter son corps et son cœur pour accéder au bonheur ;
  2. s’autoriser le plaisir et la joie de vivre sans culpabiliser ;
  3. s’aimer soi-même pour avoir confiance en soi ;
  4. lâcher-prise et arrêter de tout contrôler dans notre vie ;
  5. ne pas avoir peur d’aimer et d’être aimé ;
  6. la foi, le pardon et l’optimisme sont salvateurs face à l’adversité.

 

 

Ce fut un réel plaisir de partager avec vous cette œuvre sincère où chaque page révèle des vérités si justes sur la vie. Le récit, que nous confie Liz, prouve que faire face à ses émotions et sortir de sa zone de confort n’est, certes, pas chose aisée, mais que l’expérience vaut son pesant d’or. Grâce à son incroyable destin, en quelques mois, Liz est devenue une héroïne de la vie réelle qui inspire force, courage et honneur. Et vous, avez-vous trouvé le sens de votre vie ?

 

Lucile Davroux
Crédit photo : Pexels et Unsplash

 

 

Cet article vous a plu ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.