apprentissage-écriture-cursive
Grandir

Comment accompagner son enfant dans l’apprentissage de l’écriture ? 

Dès la naissance, l’enfant acquiert spontanément la marche et le langage. Il n’a, pour cela, pas besoin d’un enseignement spécifique. Par la suite, l’écriture et la lecture sont les deux premiers apprentissages pour lesquels il a besoin d’être accompagné. C’est pourquoi il est important de savoir comment s’y prendre pour l’aider dans l‘apprentissage de l’écriture cursive. Au départ, il prendra spontanément un crayon et une feuille de papier (si vous avez de la chance ce ne sera pas sur les murs) 🙂 et y fera des gribouillages. Une fois le stade des gribouillis dépassé, l’enfant va commencer à essayer de représenter la réalité à l’aide du dessin. Au stade suivant, il va faire semblant d’écrire. Il a compris que l’écriture permet de transmettre la pensée. Mais il doit acquérir le code qui lui permettra de transcrire celle-ci. 

À ce moment-là, il est prêt à entamer l’apprentissage de l’écriture.

Découvrez, dans cet article, les bonnes méthodes pour l’accompagner.

 

Apprentissage de l’écriture cursive

Apprentissage de l’écriture cursive en maternelle

Contrairement à ce que l’on croit, il est inutile, voire contreproductif, d’apprendre les lettres bâtonnées (ou majuscules) aux plus jeunes. Aucun adulte n’écrit en caractères d’imprimerie. Leur proposer cet alphabet pour commencer, leur demande de fournir un double effort. Une fois l’écriture bâtonnée acquise, ils devront totalement réapprendre d’autres formes. Cela n’a donc aucun intérêt pour eux.

Il est tout à fait pertinent de proposer l’apprentissage de l’écriture cursive en grande section. Il est toutefois important de respecter le rythme de chacun. Certains seront prêts plus vite que d’autres. Il ne faut jamais forcer un enfant qui n’a pas envie. Pas de panique, cela viendra. C’est tout simplement qu’il n’est pas arrivé à ce stade. 

 

Apprentissage de l’écriture cursive en CP

En CP, la majorité des enseignants démarre l’apprentissage de l’écriture cursive. Si l’élève a déjà pratiqué ce type de graphisme en maternelle, il sera beaucoup plus à l’aise à son entrée en CP. Il y a des enseignants très exigeants dès le début de l’année. D’autres laissent plus de temps aux élèves pour s’habituer à cette nouvelle pratique. L’enfant devra, toutefois, commencer à écrire dans ses cahiers pendant les leçons. 

Comment les parents peuvent-ils aider lors de cette étape ? 

Il existe une série de bonnes pratiques et une série de pratiques à proscrire. 

apprentissage-ecriture-cursive

 

Méthode pour apprendre à écrire en cursive

Les pratiques à éviter : 

  • Proposer le stylo tant que l’enfant n’a pas acquis l’aisance nécessaire en écriture
  • Utiliser un crayon trop fin 
  • Écrire dans un cahier avec des petites lignes d’écriture 
  • Demander de réaliser des lignes de calligraphie
  • Laisser copier librement les chiffres et les lettres comme s’il s’agissait d’un dessin
  • Obliger l’enfant à écrire

Ces pratiques sont courantes tant dans les familles qu’à l’école. Si des membres de la famille proposent des cahiers d’apprentissage d’écriture en cursive, dissuadez-les. Cela risque juste de le dégoûter.

Mais alors comment faire ? 

Voici différentes propositions qui ont fait leurs preuves : 

  • Laisser le stylo pour le CE1 voire le CE2. L’utilisation de la plume demande une grande maîtrise graphique. Il est donc néfaste de l’utiliser trop tôt. Il faut apprendre à marcher avant de courir. Pour l’écriture, c’est pareil !
  • Proposer un crayon assez épais. Plus la main de l’enfant est petite et le geste malhabile, plus l’outil doit être gros. D’ailleurs, on propose souvent les pastels et les craies aux plus jeunes. 
  • Travailler sur page blanche de grand format. Comme pour l’outil, plus l’enfant débute, plus le support doit être grand ! N’hésitez pas à le laisser dessiner à la craie sur un tableau ou au sol pour s’entraîner à maîtriser le geste graphique. 
  • Proposer une feuille blanche sans ligne pour commencer. Maîtriser le mouvement cursif demande du temps. Au départ, cela montera et descendra sur la feuille de façon incontrôlée. Peu à peu, cela se stabilisera et des lignes commenceront à apparaître. Patience !
  • Travailler avec des lettres et des chiffres rugueux. L’enfant ne sait pas spontanément quel est le sens correct du tracé. Il faut donc lui montrer celui-ci directement. Faute de quoi, il prendra de mauvais automatismes. Il sera, alors, beaucoup plus compliqué de rétablir le sens correct. Voici un article pour apprendre à réaliser vos modèles rugueux.  
  • L’écriture est un jeu à cet âge-là, proposez des activités ludiques. Vous trouverez des idées d’activités par ici.

 

Pas de panique si la lisibilité n’est pas au rendez-vous dès le début, cela se mettra en place progressivement et naturellement. L’apprentissage de l’écriture cursive est un processus assez long chez certains enfants. D’autres, par contre, ne semblent même pas avoir besoin d’aide. Chacun a son propre rythme. Peu importe le temps que cela prendra, l’essentiel est que l’apprentissage se fasse avec plaisir. L’enfant développera ainsi ses compétences dans de bonnes conditions. 

Si malgré de la patience et de l’entraînement, les difficultés persistent, il est peut-être nécessaire de consulter un graphothérapeute. Celui-ci pourra proposer des exercices ciblés. 

Découvrez également quelle box créative choisir pour partager de bons moments avec vos enfants. 

 

Gaëlle van Welssenaers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.